6èmes Journées d'Étude : Cas d’urgence

NLS-Québec
Samedi 23 et dimanche 24 février 2019

« Cas d'urgence »

Jean-Daniel Matet et Bénédicte Jullien

Pour ses 6e Journées d’Étude, le groupe NLS-Québec vous convie à une fin de semaine sur « Cas d'urgence », qui prépare au thème du prochain congrès de la NLS à Tel Aviv les 1er et 2 juin 2019 (« ¡Urgence !»).

Cas d'urgence

La temporalité de l’urgence vient répondre au surgissement d’un traumatisme. L’urgence pousse un sujet à rencontrer un psychanalyste. Elle précipite la mise en place du transfert par la demande.
L'urgence, ça peut être aussi l'urgence suicidaire, à laquelle l'urgence psychiatrique ou les centres de crise ont tout spécialement affaire. Pour autant, l’urgence, du côté du clinicien, n’appelle pas forcément, ni ne se réduit à la nécessité d’agir rapidement.
Dans une analyse, à chaque fois qu’un point de vérité émerge, il y a une précipitation logique qui se présente comme une urgence.
En 1976, Lacan parle de « cas d’urgence »2 en lien avec la satisfaction recherchée dans l’analyse. Ne revient-on pas de séance en séance parce que « ça pousse », « ça urge »3 ? L'urgence se présentifie alors dans le ça qui « pousse » et qui « urge », comme le dit Jacques-Alain Miller. Il y a toujours urgence dans l’analyse, urgence de la satisfaction qui « oriente tout le cours d’une analyse »4, satisfaction pulsionnelle qui se situe en place de cause, en deçà du transfert.
On retrouve donc l’urgence tout au long de l'analyse, aussi bien en début qu’à la fin. Pour l’éclairer, nous entendrons des cas cliniques, ainsi que deux témoignages d’Analystes de l’École (AE) en position de rendre compte de moments d’urgence dans leur analyse.

[1] Miller J.-A., « L’inconscient réel », The Lacanian Review Issue 6, « Urgent! », November 2018, p. 40.
[2] Lacan, Jacques, « Préface à l’édition anglaise du Séminaire XI », Autres écrits, Seuil, Paris, 2001, p. 571-573.
[3] Miller J.-A., « La passe du parlêtre », The Lacanian Review Issue 6, « Urgent! », November 2018, p. 136; ou La Cause Freudienne No 74, avril 2010, p. 119.
[4] Ibid., TLR 6, p. 136 ; ou CF 74, p. 118.

Samedi 23 février, un exposé de Jean-Daniel Matet introduira le thème « Cas d'urgence ». Puis, suivront la présentation de 4 cas cliniques.
Les cas cliniques seront présentés par Eléa Roy, Benjamin Mortagne, Ruzanna Hakobyan et Tahar Amghar. Ces cas seront discutés par nos deux invités.

Le dimanche 24 février sera consacré à une séquence d'A.E. (Analyste de l'École) avec Bénédicte Jullien (AE de l'ECF : 2017-2020) et Anne Béraud (AE de l'ECF : 2018-2021) qui témoigneront de leur expérience analytique à partir de la question de l'urgence. Leurs exposés seront suivis d'une conversation.

Lieu

UQAM, local DS-1950, Pavillon J.-A. De Sève, 320 rue Sainte-Catherine Est, Montréal. Métro Berri-Uqam.

Horaires

Samedi 23 février : 9h30-12h30 & 14h-16h

Dimanche 24 février : 10h-13h

S'inscrire

- aux 6e journées d'étude :

Samedi 23 et dimanche 24 février 2019.
Lieu : UQAM, local DS-1950, Pavillon J.-A. De Sève, 320 rue Sainte-Catherine Est, Montréal. Métro Berri-Uqam.

Tarifs

Jusqu'au 6 février 2019 : Régulier : 95$ - Étudiants (moins de 30 ans) : 45$.
À partir du 7 février : Régulier : 120$ - Étudiants : 60$.

Chèque à l'ordre de NLS-Québec : NLS-Qc, chez Benjamin Mortagne, 522 1e avenue, Montréal, QC, H4G 2V5
Il est possible de s'inscrire sur place.

Renseignements

http://nls-quebec.org
https://www.facebook.com/groups/NLSQUEBEC
514-814-39 58 anne.beraud@pontfreudien.org

514-260-99 59 rhakobyan@gmail.com

Soirée préparatoire à la séquence d'AE le mardi 19 février 2019 à 19h

Lors de cette soirée préparatoire à la séquence d'AE, seront étudiés les témoignages de Bénédicte Jullien.
Inscrivez-vous en envoyant un courriel à Anne Béraud : anne.beraud@pontfreudien.org
Dès votre inscription, les textes des témoignages de Bénédicte Jullien vous seront envoyés afin de les lire avant la soirée.

 

Lieu de la soirée du mardi 19 février : UQAM, Entrée gratuite.

Programme

Samedi 23 février 2019

matinée

9h30

 

Accueil

9h45-9h55

Anne Béraud
(Présidente de NLS-Québec)

Ouverture

9h55-11h30

Jean-Daniel Matet


Présidente :

Anne Béraud

Exposé d'introduction : « Cas d'urgence »

 

Discussion

11h30-11h45

Pause

 

11h45-12h30

Eléa Roy

 

Présidente :
Bénédicte Jullien

Un cas clinique
 

Discussion

après-midi

14h-16h

Benjamin Mortagne


Ruzanna Hakobyan

 

Président :
Jean-Daniel Matet

Cas cliniques


 

 

 

Discussion

Dimanche 24 février 2019

matinée

9h45

 

Accueil

10h-10h45

Tahar Amghar

 

Présidente :
Bénédicte Jullien

Cas clinique
10h45-11h Pause  

11h-13h

Bénédicte Jullien

(A.E. de l'ECF de 2017 à 2020)

 

Anne Béraud

(A.E. de l'ECF de 2018 à 2021)

 

Président :
Jean-Daniel Matet
 

Séquence d'AE (Analyste de l'École) : Bénédicte Jullien et Anne Béraud témoigneront chacune de leur expérience analytique, à partir de la question de l'urgence

 

 

« L'urgence de la vie »

 

 

 

 

Conversation

Présentation des participants

Jean-Daniel Matet, psychanalyste à Paris (AME). Analyste Membre de l'École de la Cause Freudienne (ECF), de la New Lacanian School (NLS) et de l'Association Mondiale de Psychanalyse (AMP). Psychiatre, ancien praticien hospitalier, coordinateur de la Section clinique de Paris-île-de-France. Auteur de nombreux articles et participation à plusieurs livres. Président de l'École de la Cause Freudienne (ECF) puis de l'Euro-Fédération de Psychanalyse (EFP) de 2010 à 2017 (http://www.europsychoanalysis.eu).

 

Bénédicte Jullien, psychanalyste à Vincennes (France), membre de l'École de la Cause Freudienne (ECF) et de l'Association  Mondiale de Psychanalyse (AMP). A.E. (Analyste de l'École) de l'ECF en exercice (2017-2020). Psychologue, DESS de psychologie clinique et pathologique (Université Paris 5), DEA de psychanalyse (Université Paris 8). Auteure de nombreux articles et du livre collectif La psychanalyse à l’épreuve de la guerre, sous la direction de Marie-Hélène Brousse, aux éditions Berg International, 2015. Psychologue dans un service de pédopsychiatrie, en Centre Médico Psychologique enfants-adolescents et en hôpital de jour adolescents.

 

Tahar Amghar, intervenant dans un centre de crise à Québec. Membre de NLS-Québec.
 

Anne Béraud, psychanalyste à Montréal. Membre de la New Lacanian School (NLS) et de l'Association Mondiale de Psychanalyse (AMP). A.E. (Analyste de l'École) de l'École Une en exercice (2018-2021). Présidente de NLS-Québec et co-fondatrice du Pont Freudien. Auteure de nombreux articles et participation aux livres Du mariage et des psychanalystes, Éd. Navarin le Champ freudien / La règle du jeu, 2013 ; Entrées dans la psychose, sous la direction d'Hervé Castanet, Ed. Anthropos / Economica, Paris, 2017. Elle a dirigé l'ouvrage Agrafes et inventions dans la psychose ordinaire, Montréal, 2018.
 

Ruzanna Hakobyan, psychanalyste à Montréal. Membre de la New Lacanian School (NLS) et de l'Association Mondiale de Psychanalyse (AMP). Secrétaire de la NLS et vice-présidente de NLS-Québec. Auteure de plusieurs articles.
 

Benjamin Mortagne, éducateur spécialisé à Montréal. Accueillant clinique à la Maison buissonnière. Membre et trésorier de NLS-Québec.
 

Eléa Roy, psychologue à Montréal. Accueillante clinique à la Maison buissonnière. Membre de NLS-Québec.

 

LA PSYCHANALYSE S'INVITE EN LIBRAIRIE !

LA PSYCHANALYSE S'INVITE EN LIBRAIRIE!

Le Pont freudien et NLS-QC ont la plaisir de vous convier au lancement du livre: Agrafes et inventions dans la psychose ordinaire de Alexandre Stevens, Guy Briole et Dominique Holvoet, dirigé par Anne Béraud.

Une causerie aura lieu à la librairie Zone Libre (262 rue Ste-Catherine Est, Montréal), le mardi 23 octobre à 18 h

Anne Béraud s'entretiendra avec Ruzanna Hakobyan et William Delisle sur la psychose ordinaire, puis nous trinquerons à la parution du livre!

Le livre:

Sous la direction d'Anne Béraud, trois psychanalystes, Alexandre Stevens, Guy Briole et Dominique Holvoet, ont pensé la clinique de la « psychose ordinaire », syntagme proposé par Jacques-Alain Miller et articulé au dernier enseignement de Jacques Lacan. Dans la clinique psychanalytique, une asymétrie des modes d'existence, une inventivité subjective, présentent de nouvelles créations, de nouveaux agrafages qui déstabilisent les catégories. La psychose n'est plus une, mais elle est multiple, discrète ou extraordinaire, toujours dans des inventions poussées aux limites du « rapport au signifiant, au monde ».

Les invités:

Anne Béraud est psychanalyste à Montréal. Membre de la New Lacanian School (NLS) et de l'Association Mondiale de Psychanalyse (AMP), elle est A.E. (Analyste de l'École) de l'ECF en exercice (2018-2021). Elle est cofondatrice du Pont freudien et présidente de NLS-Québec. Enseignante dans le Programme d'étude clinique de NLS-QC, elle est l'auteure de plus d'une trentaine d'articles publiés dans six langues.

Ruzanna Hakobyan est psychanalyste à Montréal. Membre de la New Lacanian School (NLS) et de l'Association Mondiale de Psychanalyse (AMP), elle est secrétaire de la NLS et vice-présidente de NLS-Québec. Enseignante dans le Programme d'étude clinique de NLS-QC, elle est l'auteure de plusieurs articles.

William Delisle est intervenant psycho-social à Montréal. Il est coordonnateur des intervenants dans un centre de jour thérapeutique et travaille auprès d'enfants lourdement handicapés et autistes. Il est responsable des Actes du Pont freudien.

Sortie d'un livre publié par NLS-Québec et le Pont Freudien

COUVERTURE finale livre psychose ordinaire.png

Sortie d'un livre publié par NLS-Québec et le Pont Freudien :

Agrafes et inventions dans la psychose ordinaire, de Alexandre Stevens, Guy Briole, Dominique Holvoet, sous la direction de Anne Béraud, Montréal, Mars 2018.
25$ CA

Vous pouvez vous le procurer :
Auprès de Anne Béraud : anne.beraud@pontfreudien.org ou au (1) 514 814 3958.
Ou lors des journées d'études de NLS-Québec ou des rencontres du Pont Freudien.
Ou encore à la librairie des congrès de la NLS et des journées de l'ECF.

Le lancement du livre aura lieu une soirée mardi 23 octobre 2018 à la librairie Zone libre : 262 Ste-Caterine est, Montréal.

« Questions de genre », par Dalila ARPIN

Arpin

47ème rencontre du Pont Freudien : 26, 27, 28 avril 2019 avec Dalila ARPIN :

Conférence : vendredi 26 avril 2019 à 19h30 : « Questions de genre »

Séminaire théorique : samedi  27 avril 2019 de 9h30 à 13h : « Supposition de genre »

Séminaire clinique : samedi 27 avril 2019 de 14h30 à 17h : Présentation de deux cas cliniques par Mercedes ROUAULT (psychanalyste, membre et secrétaire de NLS-Québec, a exercé comme psychiatre au Venezuela et en France) et Ivan GONZALES (psychothérapeute et intervenant en centre de crise à Montréal), cas qui seront ensuite commentés par Dalila ARPIN.

Séminaire de lecture : dimanche 28 avril 2019 de 9h30 à 11h15 : Séminaire V Les formations de l'inconscient, de Jacques Lacan, Paris, Seuil, 1998, chapitres 10 et 11. pp.179-212.

Témoignage d'AE : dimanche 28 avril 2019 de 11h15 à 13h : Dalila Arpin, AE, donnera un enseignement d'AE à partir d'un témoignage de passe.

Dalila ARPIN est psychanalyste à Paris (AME). Analyste Membre de l'École de la Cause Freudienne (ECF) et de l'Association Mondiale de Psychanalyse (AMP). A.E. (Analyste de l'École) de l'ECF en exercice (2016-2019). DESS de psychologie clinique et psychopathologie (Université Rennes 2), doctorat de psychanalyse (Université Paris 8). Co-directrice de la revue électronique Latigo (latigolacaniano.com) de la Transatlantica de Investigation. Auteure d'articles et des livres : Figures d'incroyance, ANRT, Lille, 2007 et Couples célèbres. Liaisons inconscientes, Ed. Navarin, 2016.

Conférence : « Questions de genre »

Au XXe siècle, bi-sexuel et trans-sexuel étaient connus. Au XXIe siècle, de nouvelles figures du genre voient le jour : a-sexe, transgenre, non binaire, ni homme ni femme…
La psychanalyse, d’après l’orientation de Jacques Lacan, permet une nouvelle lecture de la question du genre. Elle s’oriente du rapport du sujet à la jouissance du corps, toujours singulier.
Peut-on choisir librement son sexe ? Vouloir changer de sexe est-ce toujours pathologique ? Ces questions, ainsi que d’autres que vous avez toujours voulu poser sur le genre sans jamais oser le demander, seront abordées lors de la Conférence  « Questions de genre », par Dalila Arpin.

Conférence présentée et introduite par Mercedes Rouault.

Séminaire théorique : « Supposition de genre »

« Il s’agit d’une supposition […] qu’il y a un sujet mâle ou femelle, c’est une supposition que l’expérience rend évidemment intenable »1. Si l’éternel féminin a toujours été difficile à cerner, jusqu’au milieu du XXe siècle, les rôles des hommes et des femmes étaient prescrits par le Discours du Maître. La chute du Nom-du-Père donne libre cours à la ségrégation, « une ségrégation ramifiée, renforcée, se recoupant avec tous les niveaux qui ne fait que multiplier les barrières »2.
On peut situer le mouvement LGBT comme une preuve de cette ségrégation ramifiée. Chacun se débrouillant avec le sexe impossible à savoir, les multiples identités sexuelles, sont-elles un nom du symptôme ? L’analyse donne un statut de fiction à l’identité homme ou femme, pour permettre l’apparition de « l’identité sinthomale »3, fruit de l’accumulation de la jouissance du corps. Une autre lecture devient possible en suivant l’orientation de Lacan.

1- Lacan J., « Les non dupes errent », leçon du 15/1/1974, inédit.
2- Lacan J., « Note sur le père », in La cause du désir, n° 89, p.8.
3- Miller J.-A., La cause du désir, n° 91, p.102.

Séminaire de lecture : Séminaire V Les formations de l'inconscient, de Jacques Lacan, chapitres 10 et 11 : « Les trois temps de l'Œdipe » et « Les trois temps de l'Œdipe (II) », p. 179-212.

Jacques Lacan, Séminaire V Les formations de l'inconscient, de Jacques Lacan, Paris, Seuil, 1998, chapitres 10 et 11.
Dalila ARPIN en fera le commentaire.

Suite au Séminaire de lecture : dimanche 28 avril  de 11h15 à 13h : Dalila Arpin, AE en exercice, donnera un enseignement d'AE à partir d'un témoignage de passe.

Informations pratiques :

Conférence : Vendredi 26 avril 2019 à 19h30 : « Questions de genre »
Lieu : UQAM, Local  DS­-1950. Pavillon J.­-A.­ De Sève (DS), 320 rue Sainte-­Catherine Est. Montréal. Métro Berri­-Uqam.
Entrée de la conférence : 15$. Étudiants : 10$.

Séminaires du Champ freudien : Samedi 27 et dimanche 28 avril 2019 : « Supposition de genre »

a. Samedi 27 avril 2019 de 9h30 à 13h : Séminaire théorique : « Supposition de genre »

b. Samedi 27 avril 2019 de 14h30 à 17h : Séminaire clinique : Présentation de deux cas cliniques par par Mercedes ROUAULT (psychanalyste, membre et secrétaire de NLS-Québec, a exercé comme psychiatre au Venezuela et en France) et Ivan GONZALES (psychothérapeute et intervenant en centre de crise à Montréal)  cas qui seront ensuite commentés par Dalila ARPIN.

c. Dimanche dimanche 28 avril 2019 de 9h30 à 11h15 : Séminaire de lecture : Jacques Lacan, Séminaire V Les formations de l'inconscient, chapitres 10 et 11 : « Les trois temps de l'Œdipe » et « Les trois temps de l'Œdipe (II) », pp. 179-212.

d. Dimanche dimanche 28 avril 2019 de 11h15 à 13h : Dalila Arpin, AE, donnera un enseignement d'AE à partir d'un témoignage de passe.

Lieu : UQAM, Local  DS­-1950. Pavillon J.­-A.­ De Sève (DS), 320 rue Sainte-­Catherine Est. Montréal. Métro Berri­-Uqam.

Tarif pour l'ensemble de la rencontre (incluant la conférence) :
Préférentiel avant le 27 mars 2019 :
110 $ plein tarif
60 $ tarif étudiants
À partir du 28 mars 2019 :
130 $ plein tarif
70 $ tarif étudiants

15 $ (10$ étudiants) pour la conférence seule.

Joindre un chèque à l'ordre du Pont Freudien, 703 avenue McEachran, Montréal, Qc, H2V 3C8.
Il est possible de s'inscrire sur place.

Cette rencontre du Pont Freudien est en cours d'accréditation à titre d'activité de formation continue en psychothérapie. Le cas échéant, une attestation pour 11 heures de formation continue en psychothérapie sera remise aux participants.

 
Pour nous joindre :

Anne Béraud : anne.beraud@pontfreudien.org  514-814-3958.
Ruzanna Hakobyan : rhakobyan@gmail.com  514-260-9959
Pierre Lafrenière : plaf1@videotron.ca  514-290-6377
Mercedes Rouault : mercedes.rouault@gmail.com 514-616-0477

---------

Dalila ARPIN donnera une conférence dans le cadre du CARPH (Centre d'Activités et de Références Psychodynamique et Humaniste) :

"Charlie Chaplin, de la tragédie à la comédie"

Argument : « L’humour peut être une façon de faire avec un fond dépressif. Freud disait que l’humour noir permet de saisir qu’il est possible de traiter la souffrance avec les mêmes moyens mais employés différemment.
Dans le cas de Charles Chaplin, nous verrons comment son enfance dans un quartier misérable de Londres fut une source précieuse d’inspiration pour ses films, mais surtout, la tristesse de son vécu, une matière première qu’il a pu transformer avec son savoir-faire. Comédien né, musicien talentueux, réalisateur hors pair, il a su mettre ses qualités au service d’une passion triste qui l’habitait depuis toujours : la mélancolie. »

 Vendredi 26 avril à 12h30

Lieu : UQAM, Local SU-1550, Pavillon Adrien-Pinard, 100 rue Sherbrooke Ouest, Montréal.
Entrée libre.
Renseignements : Page Facebook: CARPH (Centre d'Activités et de Références Psychodynamique et Humaniste).

---------

Dalila ARPIN présentera son livre

Couples célèbres. Liaisons inconscientes, Ed. Navarin, 2016.

Jeudi 25 avril à 18h30

à la Librairie Le Port de tête
262, avenue du Mont-Royal Est
Montréal, Québec, H2T 1P5
514 678 9566
https://www.leportdetete.com

Entrée libre.

Pages

S'abonner à NLS-Québec RSS